• DRTV HD
  • La Chaine du bassin du Congo, tout le monde en parle!
  • +242 06 695 39 14
Catégorie(s) de l'Actualité: Diplomatie
le-congo-et-l-algerie-souhaitent-renforcer-leur-cooperation-parlementaire

Le Congo et l'Algérie souhaitent renforcer leur coopération parlementaire

Le Président du Sénat congolais, M. Pierre Ngolo, et l'ambassadeur plénipotentiaire de la République d'Algérie, M. Azzedine Riache, ont exprimé le 15 novembre à Brazzaville la nécessité de renforcer la coopération parlementaire entre les deux pays. Lors d'une audience, les deux parties ont examiné des formules concrètes pour renforcer cette collaboration, en mettant notamment l'accent sur l'assistance technique, les échanges d'expériences en matière d'organisation législative, et la création de groupes d'amitié entre les deux sénats.

 

M. Riache a souligné l'importance de faire de la coopération parlementaire une partie intégrante de la dynamique qui caractérise les relations entre les deux pays, visant à établir un partenariat économique solide, durable et mutuellement avantageux. Il a affirmé que cette coopération est une exigence à la fois interne et externe, compte tenu du contexte international marqué par des enjeux et des crises multidimensionnelles.

Les échanges entre le président du Sénat et le diplomate algérien ont également porté sur des questions régionales et internationales, mettant l'accent sur la préservation de la paix, de la sécurité, du développement économique, et du respect du droit international. Les deux pays partagent des positions communes sur ces questions, tant au niveau continental qu'international, en particulier en Afrique.

 « Les deux pays partagent les mêmes positions sur l’ensemble des questions qui intéressent les deux pays, notre continent africain et des causes justes au niveau international, en particulier la préservation de la paix, de la sécurité en Afrique, du développement économique, de la souveraineté des États, le droit, le respect du principe fondamental et le développement économique durable », a expliqué M. Riache.

Cette rencontre souligne l'engagement des deux nations à collaborer étroitement sur des questions parlementaires, économiques et diplomatiques pour promouvoir la stabilité et le développement dans la région.(Rédaction)